«Coucher de soleil», huile sur panneau, signée en bas à gauche, 35x26.8 cm. Encadrée

Stevens, Alfred

6 800,00 €Prix
  • Elève de Navez à Bruxelles et de C. Roqueplan à Paris, ses premiers tableaux datent de 1848.

    Il peint au début de sa carrière des scènes de genre à caractère humanitaire ou social qu’il envoie au Salon à Paris, et qui à l’Exposition universelle de 1855 attirèrent l’attention sur lui.

    Pour plaire à l’élégante société parisienne qu’il fréquente, il s’oriente vers un intimisme anecdotique mondain auquel sa virtuosité prête des artifices et des facilités que certains identifient à la modernité.

    Ami de Manet, Degas et Bazille, il tente de les faire connaître en Belgique.

    Après 1880, il commence à abandonner ces thèmes mondains pour travailler sur nature et peindre ses marines à Etretat, Sainte-Adresse, Menton, le Havre…

    En 1886, il publie " Impressions sur la peinture dédiées à Corot ", un ouvrage qui eut un grand retentissement et qui fût traduit en plusieurs langues.

    1889, il réalise à l’occasion de l’Exposition universelle une grande composition avec Henri Gervex et obtient le Grand Prix du Salon, récompense qui fût renouvelée en 1900 aussi.

    Il fut Commandeur de la Légion d’Honneur, et grand officier de l’ordre de Léopold de Belgique.

    Musées : Anvers – Boston – Bruxelles – Liège - Londres – Munich – Nancy - Nantes – New-York – Pontoise – Tournai – Winchester.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

© 2020 Galerie l'Angélus Barbizon France