« Portrait de Georges Fournerie, témoin de mariage de Millet avec Pauline Ono »
Huile sur toile. 61 x 50 cm.

Figure dans le catalogue des portraits de Millet par Lucien Lepoittevin n° 27

Millet, Jean-François

120 000,00 €Prix
  • Peintre des paysans, représentant majeur de l’Ecole de Barbizon, il commence dès son plus jeune âge à dessiner sur les murs de la maison paternelle. Elève de Langlois à Cherbourg, puis de Delaroche à Paris, il trouve un enseignement beaucoup plus en rapport avec sa vision par l’étude des grands maîtres (Poussin, Rembrandt, Goya …) durant ses longues visites au Louvre.
    Vers 1846, il abandonne les portraits et les thèmes pastoraux, et s’attache à montrer le paysan au travail, retrouvant ainsi son univers d’origine. Il expose « le vanneur » au Salon en 1848, et s’installe en 1849 à Barbizon où il peint ses oeuvres majeures.
    Dans les dernières années de sa vie, allégeant sa palette, Millet produit des paysages comme le Hameau-Cousin (1871, Reims) et le Printemps (1873, musée d’Orsay), où perce déjà la lumière impressionniste.

    Musées: Amsterdam – Barbizon – Berlin – Berne – Boston – Bourg – Cardiff – Cherbourg – Copenhague – Dijon – Essen – Francfort-sur-le-Main – Glasgow – Hambourg – Le Havre – La Haye – Kassel – Lille – Londres – Le Vanneur – Londres – Los Angeles – Lyon – Marseille – Montauban – Montpellier – Moscou – New York – Otterlo – Paris (Musée d’Orsay - Grand Palais - Louvre) – Reims – Rouen – Saint-Pétersbourg – Stockholm – Vienne - …

Inscrivez-vous à notre Newsletter

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020 Galerie l'Angélus Barbizon France